¬ę Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie √©ternelle ¬Ľ Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !
Saisissez votre courriel
(Gratuit)


Confirmez votre courriel

















 

Le vendredi de P√Ęques
Commentaire du jour
Saint Grégoire de Narek (v. 944-v. 1010), moine et poète arménien
Le Livre de pri√®res, n¬į66 (trad. SC 78, p. 411 rev.)

¬ę Au lever du jour, J√©sus √©tait l√†, sur le rivage ¬Ľ

      Dieu mis√©ricordieux, tr√®s compatissant, ami des hommes (Sg 1,6)..., lorsque tu parles, rien n'est impossible, m√™me ce qui para√ģt impossible √† notre esprit : c'est toi qui donnes un fruit savoureux en √©change des dures √©pines de cette vie...

      Seigneur Christ, souffle de nos narines (Lm 4,20) et splendeur de notre beaut√©..., lumi√®re et donateur de la lumi√®re, tu ne prends pas plaisir au mal, tu ne veux la perdition de personne, tu ne souhaites jamais la mort (Ez 18,32). Tu n'es pas agit√© par le trouble, ni assujetti √† la col√®re ; tu n'es pas intermittent en ton amour, ni changeant en ta compassion ; tu ne varies jamais dans ta bont√©. Tu ne tournes pas le dos, tu ne d√©tournes pas la face, mais tu es totalement lumi√®re et volont√© de salut. Quand tu veux pardonner, tu le peux ; quand tu veux gu√©rir, tu es puissant ; quand tu veux vivifier, tu en es capable ; quand tu veux accorder ta gr√Ęce, tu es g√©n√©reux ; quand tu veux rendre √† la sant√©, tu es habile... Quand tu veux r√©nover tu es cr√©ateur ; quand tu veux ressusciter, tu es Dieu... Quand, avant m√™me que nous le demandions, tu veux √©tendre la main, tu ne manques de rien... Si tu veux m'affermir, moi qui suis √©branl√©, tu es rocher ; si tu veux me donner √† boire, √† moi l'assoiff√©, tu es source ; si tu veux r√©v√©ler ce qui est cach√©, tu es lumi√®re...

      Toi qui pour mon salut as combattu avec force..., tu as pris sur ton corps innocent toute la souffrance des ch√Ętiments que nous avions m√©rit√©s, afin que, en devenant exemple, tu manifestes en acte la compassion que tu nous portes.



 
©Evangelizo.org 2001-2018