¬ę Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie √©ternelle ¬Ľ Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !
Saisissez votre courriel
(Gratuit)


Confirmez votre courriel

















 

Le mardi de la 12e semaine du temps ordinaire
Commentaire du jour
Saint Beno√ģt (480-547), moine, copatron de l'Europe
La Règle, Prologue (trad. Dumas, Cerf 1967, p. 34s rev.)

¬ę¬†Entrez par la porte √©troite¬†¬Ľ

      Le Seigneur, se cherchant un ouvrier dans la foule √† laquelle il lance ses appels, dit¬†: ¬ę¬†Qui est celui qui veut la vie et souhaite voir des jours heureux¬†? ¬Ľ (Ps 33,13) Si, entendant cela, tu r√©ponds¬†: ¬ę¬†Moi¬†! ¬Ľ, Dieu te dit¬†: ¬ę¬†Si tu veux avoir la vie, la vie vraie et √©ternelle, garde ta langue du mal, et que tes l√®vres ne disent pas de parole trompeuse. D√©tourne-toi du mal et accomplis le bien, recherche la paix et poursuis-la ¬Ľ (Ps 33,14-15)... Quoi de plus doux pour nous, fr√®res tr√®s chers, que cette voix du Seigneur qui nous invite¬†? Voici que, dans sa bont√©, le Seigneur nous indique le chemin de la vie. Ayant donc ceint nos reins (Ep 6,14) de la foi et de la pratique des bonnes actions, sous la direction de l'√Čvangile, avan√ßons sur ses routes, afin que nous m√©ritions de voir celui qui nous a appel√©s dans son Royaume (1Th 2,12). Si nous voulons habiter dans les tentes de ce Royaume, √† moins d'y courir par les bonnes actions, on n'y parvient absolument pas. Avec le proph√®te, interrogeons le Seigneur et disons-lui¬†: ¬ę¬†Seigneur, qui habitera sous ta tente¬†? Qui reposera sur ta montagne sainte¬†? ¬Ľ (Ps 14,1) Apr√®s cette demande, fr√®res, √©coutons le Seigneur nous r√©pondre en nous montrant le chemin...



      Nous allons donc √©tablir une √©cole du service du Seigneur, o√Ļ nous esp√©rons n'√©tablir rien de rigoureux, rien d'accablant. Mais s'il se pr√©sentait quelque chose d'un petit peu s√©v√®re, exig√© pour une raison de justice √† cause de la correction des vices et du maintien de la charit√©, ne fuis pas aussit√īt, frapp√© de terreur, le chemin du salut, o√Ļ l'on ne doit s'engager que par une porte √©troite. D'ailleurs, gr√Ęce aux progr√®s de la vie et de la foi, le cŇďur dilat√©, dans l'ineffable douceur de l'amour, on court dans la voie des commandements de Dieu (Ps 118,32). Ainsi, ne nous √©cartant jamais de son enseignement et pers√©v√©rant dans sa doctrine...jusqu'√† la mort, nous participerons par la patience aux souffrances du Christ (1P 4,13) pour que nous m√©ritions d'avoir part aussi √† son Royaume.



 
©Evangelizo.org 2001-2018