« Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !
Saisissez votre courriel
(Gratuit)


Confirmez votre courriel

















 

Le lundi saint
Commentaire du jour
Origène (v. 185-253), prêtre et théologien
Commentaire du Cantique des Cantiques, II, 9 ; SC 375 (trad. SC p. 437 rev.)

« La maison fut remplie par l'odeur du parfum »

      L'épouse du Cantique des Cantiques dit : « Mon nard a donné son parfum » (1,12)...; mais on peut lire aussi « Son parfum »... L'épouse s'est approchée de l'Époux, l'a oint de ses onguents, et d'une façon étonnante, c'est comme si le nard n'avait pas donné d'odeur auparavant tant qu'il était aux mains de l'épouse, mais a donné son odeur lorsqu'il entre en contact avec le corps de l'Époux — en sorte que, semble-t-il, c'est moins lui qui a pris l'odeur du nard, que le nard qui l'a prise comme venant de lui...



      Présentons ici l'épouse Église en la personne de Marie : il est dit qu'elle apporte une livre d'un nard de grand prix, qu'elle oint les pieds de Jésus, les essuie de ses cheveux, et reçoit en quelque sorte pour elle-même, par la chevelure de sa tête, un parfum imprégné de la qualité et de la puissance du corps de Jésus... Elle s'imprègne la tête d'un parfum exquis qui vient moins du nard que du Christ, et elle dit [avec l'épouse] : « Mon nard, versé sur le corps du Christ, m'a renvoyé Son odeur »...



      « Et la maison tout entière fut remplie de l'odeur du parfum. » Cela indique à coup sûr que l'odeur de la doctrine qui procède du Christ et le parfum agréable du Saint Esprit ont rempli toute la maison de ce monde, ou la maison de toute l'Église. Ou du moins, ils ont rempli toute la maison de cette âme qui a reçu en partage l'odeur du Christ, lui offrant d'abord le don de sa foi comme un nard pur, et recevant en retour la grâce de l'Esprit Saint et le parfum agréable de la doctrine spirituelle..., afin de dire elle aussi : « Nous sommes une bonne odeur pour Dieu » (2Co 2,15). Or, parce que ce nard a été rempli de foi et d'un amour de grand prix, pour cette raison Jésus lui rend ce témoignage : « Elle a accompli une bonne œuvre à mon égard » (Mc 14,6).



 
©Evangelizo.org 2001-2018