« Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !
Saisissez votre courriel
(Gratuit)


Confirmez votre courriel

















 
Vendredi 27 avril 2018
Le vendredi de la 4e semaine de PĂąques



Livre des Actes des ApĂŽtres 13,26-33.
En ces jours-lĂ , Paul vint Ă  Antioche de Pisidie. Dans la synagogue, il disait : Vous, frĂšres, les fils de la lignĂ©e d’Abraham et ceux parmi vous qui craignent Dieu, c’est Ă  nous que la parole du salut a Ă©tĂ© envoyĂ©e.
En effet, les habitants de JĂ©rusalem et leurs chefs ont mĂ©connu JĂ©sus, ainsi que les paroles des prophĂštes qu’on lit chaque sabbat ; or, en le jugeant, ils les ont accomplies.
Sans avoir trouvĂ© en lui aucun motif de condamnation Ă  mort, ils ont demandĂ© Ă  Pilate qu’il soit supprimĂ©.
Et, aprĂšs avoir accompli tout ce qui Ă©tait Ă©crit de lui, ils l’ont descendu du bois de la croix et mis au tombeau.
Mais Dieu l’a ressuscitĂ© d’entre les morts.
Il est apparu pendant bien des jours à ceux qui étaient montés avec lui de Galilée à Jérusalem, et qui sont maintenant ses témoins devant le peuple.
Et nous, nous vous annonçons cette Bonne Nouvelle : la promesse faite à nos pÚres,
Dieu l’a pleinement accomplie pour nous, leurs enfants, en ressuscitant JĂ©sus, comme il est Ă©crit au psaume deux : ‘Tu es mon fils ; moi, aujourd'hui, je t’ai engendrĂ©.’ »


Psaume 2,1.7bc.8-9.10-11.
Pourquoi ce tumulte des nations,
ce vain murmure des peuples ?
Il m'a dit : « Tu es mon fils ;
moi, aujourd'hui, je t'ai engendré.

« Demande, et je te donne en héritage les nations,
pour domaine la terre tout entiĂšre.
Tu les détruiras de ton sceptre de fer,
tu les briseras comme un vase de potier. »

Maintenant, rois, comprenez,
reprenez-vous, juges de la terre.
Servez le Seigneur avec crainte,
rendez-lui votre hommage en tremblant.




Évangile de JĂ©sus-Christ selon saint Jean 14,1-6.
En ce temps-lĂ , JĂ©sus disait Ă  ses disciples : « Que votre cƓur ne soit pas bouleversé : vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi.
Dans la maison de mon PĂšre, il y a de nombreuses demeures ; sinon, vous aurais-je dit : “Je pars vous prĂ©parer une place” ?
Quand je serai parti vous prĂ©parer une place, je reviendrai et je vous emmĂšnerai auprĂšs de moi, afin que lĂ  oĂč je suis, vous soyez, vous aussi.
Pour aller oĂč je vais, vous savez le chemin. »
Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons pas oĂč tu vas. Comment pourrions-nous savoir le chemin ? »
Jésus lui répond : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le PÚre sans passer par moi. »






 
©Evangelizo.org 2001-2018