« Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » Jn 6, 68














 
                    

Samedi 10 février 2018

Bse Eusébie Palomino Yenes, religieuse (1899-1935)

image Les autres saints du jour... Rechercher un saint image


Bse Eusebia Palomino Yenes

Fille de Marie Auxiliatrice

 

E

usebia Palomino Yenes naît le 15 décembre 1899 à Cantalpino, dans la province de Salamanque (Espagne) dans une famille très pauvre.

 

A douze ans elle partit à Salamanque avec sa grande sœur pour y travailler comme bonne d'enfants. Là, les Filles de Marie Auxiliatrice lui demandèrent d'apporter son aide à la communauté. Elle nourrissait le souhait secret de se consacrer entièrement au Seigneur.

 

Le 5 août 1924, elle commença son noviciat, alternant étude, prière et travail au service de la communauté.

Elle prononça ses vœux religieux en 1924, puis fut envoyée dans la maison de Valverde del Camino, petite ville à l'extrême sud-ouest de l'Espagne.

Les petites filles du patronage furent rapidement captivées par sa foi simple. Les deux pôles de sa spiritualité furent l'Amour miséricordieux du Christ, révélé à sainte Faustine Kowalska, et la « vrai dévotion mariale » de saint Louis Grignon de Montfort.

 

Au début des années 30, au moment des troubles de la guerre civile, elle s'offrit au Seigneur comme victime pour le salut de l'Espagne.

En août 1932, elle tomba gravement malade, et des visions sanglantes des événements qui déchiraient l'Espagne aggravèrent encore ses maux physiques. Le médecin était désemparé devant sa maladie, dont il ne comprenait pas les causes. Cela n'entama pas la force morale de la bienheureuse ni sa lucidité.

Elle mourut dans la nuit du 9 au 10 février 1935.

 

Eusebia Palomino Yenes a été béatifiée à Rome - Chapelle Papale - le 25 avril 2004 par Saint Jean Paul II (Karol Józef WojtyÅ‚a, 1978-2005).

Avec elle furent béatifiés le prêtre August Czartoryski; trois religieuses: Laura Montoya, María Guadalupe García Zavala, Nemesia Valle, une laïque, Alexandrina Maria da Costa.

 

Pour un approfondissement, lire :

>>> l’Homélie du Pape Jean-Paul II



Source principale : vatican.va (« Rév. x gpm »).  




 
©Evangelizo.org 2001-2018