« Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » Jn 6, 68














 
                    

Mardi 10 avril 2012

St Fulbert, Ă©vĂȘque de Chartres (960-1029)

image Les autres saints du jour... Rechercher un saint image


Saint Fulbert
Évêque de Chartres
(960-1029)

 

F

ulbert, l'un des plus grands et des plus saints évêques de Chartres, fut aussi le premier savant de son époque ; l'un de ses biographes dit, en effet, qu'il surpassait facilement tous ses contemporains, tant dans la connaissance des saintes Écritures que dans les sciences profanes.

Son humilité, qui brille à chaque page de ses lettres, ne fait qu'ajouter à son rare mérite : « Je suis, écrivait-il, le très petit évêque d'une très grande Église. » -- « Je suis un homme rempli de misères, incapable de me conduire moi-même et néanmoins chargé de conduire les autres dans les voies du salut. »

 

Il fut le modèle des pasteurs, par son zèle à défendre les intérêts de l'Église. Sans négliger le gouvernement de son peuple, il trouvait du temps pour composer de pieux ouvrages. Ses sermons en l'honneur de la sainte Vierge, pour laquelle il avait une dévotion particulière, sont très remarquables ; jamais il n'était plus éloquent en chaire que quand il exhortait son peuple au culte et à l'amour de Marie.

 

L'auguste Mère de Dieu se plut à récompenser sa piété par des faveurs extraordinaires. Dans une maladie très grave, Marie fit couler sur ses lèvres un baume céleste, et le mal disparut.

Une des gloires de Fulbert, c'est la reconstruction de la cathédrale de Chartres en style roman. L'ancienne ayant été détruite par un effroyable incendie, il employa au temple magnifique qu'il fit construire tout ce qu'il possédait ; les largesses royales affluèrent de toutes parts. Il s'appliqua ensuite à faire honorer Dieu dans ce temple par des chants harmonieux et des cérémonies majestueuses.

 

C'est dans la crypte de cette cathédrale qu'est honorée Notre-Dame-de-sous-terre, dont l'histoire merveilleuse remonterait au temps des druides, et dont l'image était dédiée à la Vierge qui devait enfanter : Virgini pariturae.

 



Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950.




 
©Evangelizo.org 2001-2017