« Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » Jn 6, 68














 
                    

Vendredi 02 mars 2012

Ste Agnès de Bohème, princesse et clarisse († 1282)

image Les autres saints du jour... Rechercher un saint image


Sainte Agnès de Bohême
Clarisse
(1211-1282)

 

A

gnès de Bohême (en tchèque Svatá Anežka ÄŒeská) naÏt à Prague en 1211 du roi de Bohême PÅ™emysl Otakar I et de Constance de Hongrie. Son frère deviendra le roi de Bohême Venceslas Ier.

 

À l'âge de trois ans, elle est confiée, pour son éducation, au monastère cistercien de TÅ™ebnice où vit sa tante sainte Edwige, laquelle lui enseigne les vérités de la foi et les premières prières. L'exemple de sa tante s'imprime profondément dans le cœur d'Agnès et l'accompagnera toute sa vie durant.

 

Fiancée en 1220 à Henri, le fils de Frédéric II du Saint-Empire, elle va vivre à sa cour à Vienne. Elle y reste jusqu'en 1225, quand ses fiançailles sont rompues pour revenir vers Prague. Otakar essaie par la suite de la marier à Henri III d'Angleterre. Agnès qui a voué depuis longtemps sa virginité entre les mains de la Vierge Marie, alerte le pape Grégoire IX, lequel fait intervenir son légat, et le projet tourne court.

 

Agnès décide alors de se consacrer totalement dans la vie religieuse. Ayant entendu parler de saint François et du nouvel Ordre de sainte Claire, elle désire elle-aussi suivre dans une totale pauvreté le Christ pauvre. Grâce à l'appui du pape Grégoire IX, elle fonde à Prague un couvent de Clarisses et un hôpital, avec cinq sœurs envoyées par sainte Claire.

Claire entretiendra une correspondance suivie avec Agnès. Il reste encore de nos jours quatre lettres envoyées par sainte Claire qui reflètent l'affection et la sollicitude de la pauvre dame d'Assise pour Agnès en même temps qu'elles sont un trésor de la spiritualité franciscaine.

 

À la suite de Claire, Agnès obtient du Pape pour son monastère le privilège de la pauvreté, c'est-à-dire la renonciation à toute propriété. Le monastère de Prague est le seul avec celui d'Assise à suivre la règle écrite par Claire en 1253 incluant ce privilège.

Sainte Agnès rejoint son Seigneur en mars 1282.

 

Elle a été canonisée le 12 novembre 1989, à Rome, par Saint Jean-Paul II (Karol Józef WojtyÅ‚a, 1978-2005); est la sainte patronne de la Bohême.

 



©Evangelizo.org




 
©Evangelizo.org 2001-2017