« Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !
Saisissez votre courriel
(Gratuit)


Confirmez votre courriel

















 

Le mardi de la 8e semaine du temps ordinaire

PremiĂšre lettre de saint Pierre ApĂŽtre 1,10-16.
Bien-aimés, sur le salut, les prophÚtes ont fait porter leurs interrogations et leurs recherches, eux qui ont prophétisé pour annoncer la grùce qui vous est destinée.
Ils cherchaient quel temps et quelles circonstances voulait indiquer l’Esprit du Christ, prĂ©sent en eux, quand il attestait par avance les souffrances du Christ et la gloire qui s’ensuivrait.
Il leur fut rĂ©vĂ©lĂ© que ce n’était pas pour eux-mĂȘmes, mais pour vous, qu’ils Ă©taient au service de ce message, annoncĂ© maintenant par ceux qui vous ont Ă©vangĂ©lisĂ©s dans l’Esprit Saint envoyĂ© du ciel ; mĂȘme des anges dĂ©sirent se pencher pour scruter ce message.
C’est pourquoi, aprĂšs avoir disposĂ© votre intelligence pour le service, restez sobres, mettez toute votre espĂ©rance dans la grĂące que vous apporte la rĂ©vĂ©lation de JĂ©sus Christ.
Comme des enfants qui obĂ©issent, cessez de vous conformer aux convoitises d’autrefois, quand vous Ă©tiez dans l’ignorance,
mais, Ă  l’exemple du Dieu saint qui vous a appelĂ©s, devenez saints, vous aussi, dans toute votre conduite,
puisqu’il est Ă©crit : ‘Vous serez saints, car moi, je suis saint.’

Psaume 98(97),1.2-3ab.3cd-4.
Chantez au Seigneur un chant nouveau,
car il a fait des merveilles ;
par son bras trĂšs saint, par sa main puissante,
il s'est assuré la victoire.

Le Seigneur a fait connaĂźtre sa victoire
et révélé sa justice aux nations ;
il s'est rappelé sa fidélité, son amour,
en faveur de la maison d'Israël.

La terre tout entiĂšre a vu
la victoire de notre Dieu.
Acclamez le Seigneur, terre entiĂšre,
sonnez, chantez, jouez !



Évangile de JĂ©sus-Christ selon saint Marc 10,28-31.
En ce temps-là, Pierre se mit à dire à Jésus : « Voici que nous avons tout quitté pour te suivre. »
JĂ©sus dĂ©clara : « Amen, je vous le dis : nul n’aura quittĂ©, Ă  cause de moi et de l’Évangile, une maison, des frĂšres, des sƓurs, une mĂšre, un pĂšre, des enfants ou une terre
sans qu’il reçoive, en ce temps dĂ©jĂ , le centuple : maisons, frĂšres, sƓurs, mĂšres, enfants et terres, avec des persĂ©cutions, et, dans le monde Ă  venir, la vie Ă©ternelle.
Beaucoup de premiers seront derniers, et les derniers seront les premiers. »



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Commentaire du jour : Saint François de Sales
« En ce temps déjà, le centuple »



 
©Evangelizo.org 2001-2018