« Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !
Saisissez votre courriel
(Gratuit)


Confirmez votre courriel

















 

Deuxième dimanche de l'Avent
Commentaire du jour
Saint François de Sales (1567-1622), évêque de Genève et docteur de l'Église
Sermon pour le 4e dimanche de l'Avent

« Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez sa route »

      Lorsque le peuple d'IsraĂ«l fut menĂ© en servitude par les paĂŻens et envoyĂ© captif parmi les Perses et les Mèdes, après une longue captivitĂ©, le bon roi Cyrus se rĂ©solut de les tirer de cette servitude et de les ramener en Terre Promise. Avec une divine poĂ©sie, le prophète IsaĂŻe entonna ces belles paroles : « Peuple d'IsraĂ«l, consolez-vous, consolez-vous, dit le Seigneur notre Dieu ; votre consolation ne sera ni vaine ni inutile. Parlez au cĹ“ur de JĂ©rusalem car sa malice est accomplie. Et parce que son iniquitĂ© est arrivĂ©e Ă  son comble, elle lui sera pardonnĂ©e. Â» Et pour cela, disait ce grand prophète au peuple d'IsraĂ«l, « aplanissez vos voies et redressez vos chemins Â» (cf 40,1s)...

      Pourquoi est-ce que Dieu dit qu'il pardonnera au peuple d'IsraĂ«l leurs iniquitĂ©s, parce qu'ils sont venus au comble de leur malice ? Les anciens Pères enseignent que ces paroles peuvent s'entendre comme si Dieu disait : « Lorsqu'ils sont au plus fort de leurs afflictions, et qu'ils sentent vivement le fardeau de leurs iniquitĂ©s en cet esclavage et cette servitude, après les avoir punis de leur mĂ©chancetĂ©, je les ai regardĂ©s et en ai eu compassion. ArrivĂ©s au plus mauvais de leurs jours, je me suis contentĂ© de ce qu'ils ont souffert ; et pour cela, maintenant leurs iniquitĂ©s leur seront pardonnĂ©es... Lorsqu'ils sont venus au comble de leur ingratitude, lorsqu'ils ne semblent plus avoir aucun souvenir ni mĂ©moire de Dieu et de ses bienfaits, leur iniquitĂ© leur sera pardonnĂ©e Â»... Quand la Providence de Dieu a voulu montrer aux hommes sa bontĂ©, cela a Ă©tĂ© une chose admirable, car il n'a voulu qu'aucun motif ne l'induise Ă  le faire. Sans ĂŞtre poussĂ© d'autre cause que sa seule bontĂ©, il s'est communiquĂ© Ă  eux d'une façon tout Ă  fait merveilleuse.

      Lorsqu'il est venu en ce monde, c'Ă©tait au temps oĂą les hommes Ă©taient arrivĂ©s au comble de leur malice ; lorsque les lois Ă©taient entre les mains d'Anne et de CaĂŻphe, lorsque HĂ©rode rĂ©gnait et que Ponce Pilate prĂ©sidait en JudĂ©e, ce fut en ce temps-lĂ  que Dieu est venu au monde pour nous racheter et nous dĂ©livrer de la tyrannie du pĂ©chĂ© et de la servitude de notre ennemi.



 
©Evangelizo.org 2001-2018