┬ź Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie ├ęternelle ┬╗ Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !
Saisissez votre courriel
(Gratuit)


Confirmez votre courriel

















 

Dimanche des Rameaux et de la Passion
Commentaire du jour
Bienheureux Guerric d'Igny (v. 1080-1157), abb├ę cistercien
3e Sermon pour le dimanche des Rameaux ; SC 202 (trad. cf SC, p. 188s et Delhougne, p. 195)

┬ź┬áB├ęni soit celui qui vient au nom du Seigneur┬á┬╗

      C'est sous deux aspects bien diff├ęrents que la f├¬te d'aujourd'hui pr├ęsente aux enfants des hommes celui que notre ├óme d├ęsire (Is 26,9), ┬ź le plus beau des enfants des hommes ┬╗ (Ps 44,3). Il attire notre regard sous les deux aspects ; sous l'un et l'autre nous le d├ęsirons et nous l'aimons, car en l'un et l'autre il est le Sauveur des hommes...

      Si on consid├Ęre en m├¬me temps la procession d'aujourd'hui et la Passion, on voit J├ęsus, d'un c├┤t├ę sublime et glorieux, de l'autre humili├ę et douloureux. Car dans la procession il re├žoit des honneurs royaux, et dans la Passion on le voit ch├óti├ę comme un malfaiteur. Ici, la gloire et l'honneur l'environnent ; l├á ┬ź il n'a ni apparence ni beaut├ę ┬╗ (Is 53,2). Ici, il est la joie des hommes et la fiert├ę du peuple ; l├á, c'est ┬ź la honte des hommes et le m├ępris du peuple ┬╗ (Ps 21,7). Ici, on l'acclame : ┬ź Hosanna au fils de David. B├ęni soit le roi d'Isra├źl qui vient ! ┬╗ L├á, on hurle qu'il m├ęrite la mort et on se moque de lui parce qu'il s'est fait roi d'Isra├źl. Ici, on accourt vers lui avec des palmes ; l├á, ils le soufflettent au visage avec leurs paumes, et on frappe sa t├¬te ├á coups de roseau. Ici, on le comble d'├ęloges ; l├á, il est rassasi├ę d'injures. Ici, on se dispute pour joncher sa route avec le v├¬tement des autres ; l├á, on le d├ępouille de ses propres v├¬tements. Ici, on le re├žoit dans J├ęrusalem comme le roi juste et le Sauveur ; l├á, il est chass├ę de J├ęrusalem comme un criminel et un imposteur. Ici, il est mont├ę sur un ├óne, entour├ę d'hommages ; l├á, il est pendu au bois de la croix, d├ęchir├ę par les fouets, transperc├ę de plaies et abandonn├ę par les siens...

      Seigneur J├ęsus, que ton visage apparaisse glorieux ou humili├ę, toujours on y voit luire la sagesse. De ton visage rayonne l'├ęclat de la lumi├Ęre ├ęternelle (Sg 7,26). Que brille toujours sur nous, Seigneur, la lumi├Ęre de ton visage (Ps 4,7) dans les tristesses comme dans les joies... Tu es la joie et le salut de tous, qu'ils te voient mont├ę sur l'├óne ou suspendu au bois de la croix.



 
©Evangelizo.org 2001-2017