┬ź Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie ├ęternelle ┬╗ Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !
Saisissez votre courriel
(Gratuit)


Confirmez votre courriel

















 

Le jeudi de la 6e semaine du temps ordinaire
Commentaire du jour
Saint Jean de la Croix (1542-1591), carme, docteur de l'Église
Cantique spirituel, 36-37 (trad. Mame 1936)

┬ź Tes pens├ęes ne sont pas celles de Dieu ┬╗

      La profondeur de la sagesse et de la science de Dieu est immense, ├á tel point que l'├óme, bien qu'elle en connaisse les merveilles dans une certaine mesure, peut toujours p├ęn├ętrer plus avant encore. ├Ç la vue de ces richesses incalculables, saint Paul jetait ce cri d'admiration : ┬ź ├ö profondeur des tr├ęsors de la sagesse et de la science de Dieu ! Que ses jugements sont incompr├ęhensibles et ses voies imp├ęn├ętrables ! ┬╗ (Rm 11,33) L'├óme souhaite ardemment s'enfoncer chaque jour davantage dans ces divines profondeurs, dans cet ab├«me inscrutable des jugements et des voies de Dieu ; les conna├«tre est une jouissance inestimable et qui surpasse tout sentiment... Oh ! si l'on comprenait combien il est impossible de... poss├ęder ces immenses tr├ęsors sans passer par des souffrances. Avec quelle ardeur l'├óme d├ęsirerait la gr├óce de souffrir des croix ; avec quelle consolation, quelle joie elle les accueillerait pour pouvoir entrer dans les secrets de cette sagesse divine ! ... Car la porte qui introduit dans les tr├ęsors de la sagesse est d'autant plus ├ętroite (Mt 7,13) qu'elle n'est autre que la croix elle-m├¬me. Un grand nombre d'├ómes, il est vrai, aspirent ├á jouir des d├ęlices qu'elle procure ; mais il y en a bien peu qui d├ęsirent passer par la seule porte qui y conduise.



 
©Evangelizo.org 2001-2017