« Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !
Saisissez votre courriel
(Gratuit)


Confirmez votre courriel

















 

Le mercredi de la 25e semaine du temps ordinaire
Commentaire du jour
Saint Jean Chrysostome (v. 345-407), prĂȘtre Ă  Antioche puis Ă©vĂȘque de Constantinople, docteur de l'Église
Homélies sur 1Úre lettre aux Corinthiens, n°4 ; PG 61, 34-36

« Ta majestĂ© suprĂȘme est proclamĂ©e par la bouche des enfants, des tout petits » (Ps 8,3)

      « La folie de Dieu est plus sage que tous les hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que tous les hommes » (1Co 1,25). Oui, la croix est une folie, une faiblesse -– apparente seulement... La doctrine de la croix a gagnĂ© les esprits au moyen de prĂ©dicateurs ignorants, et cela dans le monde entier. Elle a ouvert une Ă©cole oĂč il ne s'agissait pas de questions banales, mais de Dieu et de la vraie foi, de la vie selon l'Évangile, de la rĂ©surrection et du jugement futur. La croix a donc transformĂ© en philosophes des gens simples et illettrĂ©s. VoilĂ  comment la folie de la croix est plus sage que la sagesse des hommes...



      Comment est-elle plus forte ? Parce qu'elle s'est rĂ©pandue dans le monde entier, qu'elle a soumis tous les hommes Ă  son pouvoir et qu'elle a rĂ©sistĂ© aux innombrables adversaires qui voulaient faire disparaĂźtre le nom du CrucifiĂ©. Au contraire, ce nom s'est rĂ©pandu avec plus d'Ă©clat... Ses ennemis ont pĂ©ri, ont disparu ; les vivants qui combattaient un mort ont Ă©tĂ© rĂ©duits Ă  l'impuissance... En effet, ce que des publicains et des pĂȘcheurs ont pu rĂ©ussir par la grĂące de Dieu, les philosophes, les orateurs, les rois, bref la terre entiĂšre, dans toute son Ă©tendue, n'a mĂȘme pas Ă©tĂ© capable de l'imaginer... C'est en pensant Ă  cela que l'apĂŽtre Paul disait : « La faiblesse de Dieu est plus forte que toute la sagesse des hommes ». Autrement, comment ces douze pĂȘcheurs, pauvres et ignorants, auraient-ils pu imaginer une telle entreprise ?



 
©Evangelizo.org 2001-2018