¬ę Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie √©ternelle ¬Ľ Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !
Saisissez votre courriel
(Gratuit)


Confirmez votre courriel

















 

Le mardi de la 25e semaine du temps ordinaire
Commentaire du jour
Beno√ģt XVI, pape de 2005 √† 2013
Discours du 26/02/2009 au clergé du diocèse de Rome (trad. © copyright Libreria Editrice Vaticana)

¬ę Ma m√®re et mes fr√®res, ce sont ceux qui entendent la parole de Dieu et qui la mettent en pratique ¬Ľ

      Marie est la femme de l'√©coute : nous le voyons dans la rencontre avec l'ange (Lc 1,26s) et nous le revoyons dans toutes les sc√®nes de sa vie, des noces de Cana jusqu'au jour de la Pentec√īte... Au moment de l'Annonciation, nous pouvons d√©j√† entrevoir l'attitude d'√©coute : une √©coute r√©elle, une √©coute √† int√©rioriser, qui ne dit pas simplement oui, mais qui assimile la parole, prend la parole, √† laquelle suit la v√©ritable ob√©issance, comme s'il s'agissait d'une parole int√©rioris√©e, c'est-√†-dire devenue parole en moi et pour moi... Ainsi la parole devient incarnation.

      Nous le voyons √©galement dans le Magnificat. Nous savons qu'il s'agit d'un tissu compos√© de paroles de l'Ancien Testament. Nous voyons que Marie est r√©ellement une femme d'√©coute, qui connaissait dans son cŇďur l'√Čcriture. Elle ne connaissait pas seulement certains textes, mais elle s'√©tait tellement identifi√©e √† la parole que les paroles de l'Ancien Testament devenaient, synth√©tis√©es, comme un chant dans son cŇďur et sur ses l√®vres. Sa vie √©tait r√©ellement p√©n√©tr√©e par la parole, elle √©tait entr√©e dans la parole, l'avait assimil√©e et √©tait devenue vie en elle, se transformant ensuite √† nouveau en parole de louange et d'annonce de la grandeur de Dieu...

     La Vierge est la parole de l'√©coute, la parole silencieuse, mais √©galement parole de louange, de l'annonce, parce que la parole dans l'√©coute devient √† nouveau chair et devient ainsi pr√©sence de la grandeur de Dieu.



 
©Evangelizo.org 2001-2018