« Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !
Saisissez votre courriel
(Gratuit)


Confirmez votre courriel

















 

Le lundi de la 22e semaine du temps ordinaire
Commentaire du jour
Saint Bonaventure (1221-1274), franciscain, docteur de l'Église
MĂ©ditations sur la vie du Christ ; Opera omnia, t. 12, p. 530s (trad. Bouchet, Lectionnaire, p. 67 rev.)

« N'est-ce pas là le fils de Joseph ? »

      Ils me paraissent ĂȘtre parvenus au plus haut degrĂ©, ceux qui, de tout cƓur et sans feinte, se sont suffisamment possĂ©dĂ©s pour ne rien chercher d'autre que d'ĂȘtre mĂ©prisĂ©, de ne compter pour rien et de vivre dans l'abaissement... Tant que vous n'en serez pas arrivĂ©s lĂ , pensez que vous n'avez rien fait. En effet, comme en vĂ©ritĂ© nous sommes tous « des serviteurs quelconques », selon la parole du Seigneur (Lc 17,10), mĂȘme si nous faisions bien toute chose, tant que nous ne serons pas parvenus Ă  ce degrĂ© d'abaissement, nous ne serons pas encore dans la vĂ©ritĂ©, mais nous serons et nous marcherons dans la vanitĂ©...

      Tu sais aussi comment le Seigneur JĂ©sus a commencĂ© d'abord par faire avant d'enseigner. Il devait dire plus tard : « Apprenez de moi que je suis doux et humble de cƓur » (Mt 11,29). Et cela il a voulu d'abord le pratiquer rĂ©ellement, sans feinte. Il l'a fait de tout son cƓur, comme de tout son cƓur et en vĂ©ritĂ© il Ă©tait humble et doux. Il n'y avait pas de dissimulation en lui (cf 2Co 1,19). Il s'est enfoncĂ© si profondĂ©ment dans l'humilitĂ© et le mĂ©pris et l'abjection, il s'est anĂ©anti tellement aux yeux de tous, que lorsqu'il s'est mis Ă  prĂȘcher et Ă  annoncer les merveilles de Dieu et Ă  accomplir des miracles et des choses admirables, on ne l'estimait pas, on le dĂ©daignait et l'on se moquait de lui en disant : « N'est-ce pas le fils du charpentier ? » et d'autres paroles semblables. Ainsi se vĂ©rifie la parole de l'apĂŽtre Paul : « Il s'est anĂ©anti lui-mĂȘme, prenant la condition d'esclave » (Ph 2,7), non seulement d'un serviteur ordinaire par l'incarnation, mais d'un serviteur quelconque par la maniĂšre d'une vie humble et mĂ©prisĂ©e.



 
©Evangelizo.org 2001-2018