« Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !
Saisissez votre courriel
(Gratuit)


Confirmez votre courriel

















 

Le samedi de la 17e semaine du temps ordinaire
Commentaire du jour
CatĂ©chisme de l'Église catholique
§ 2471-2474

Le martyre de Jean Baptiste, témoignage à la vérité

      Devant Pilate, le Christ proclame qu'il est « venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité » (Jn 18,37). Le chrétien n'a pas à « rougir de rendre témoignage au Seigneur » (2Tm 1,8). Dans les situations qui demandent l'attestation de la foi, le chrétien doit la professer sans équivoque, à l'exemple de saint Paul en face de ses juges. Il lui faut garder « une conscience irréprochable devant Dieu et devant les hommes » (Ac 24,16).



      Le devoir des chrĂ©tiens de prendre part Ă  la vie de l'Église les pousse Ă  agir comme tĂ©moins de l'Évangile et des obligations qui en dĂ©coulent. Ce tĂ©moignage est transmission de la foi en paroles et en actes. Le tĂ©moignage est un acte de justice qui Ă©tablit ou fait connaĂźtre la vĂ©rité : « Tous les chrĂ©tiens, partout oĂč ils vivent, sont tenus de manifester...par l'exemple de leur vie et le tĂ©moignage de leur parole, l'homme nouveau qu'ils ont revĂȘtu par le baptĂȘme, et la force du Saint Esprit qui les a fortifiĂ©s au moyen de la confirmation » (Vatican II).



      Le martyre est le suprĂȘme tĂ©moignage rendu Ă  la vĂ©ritĂ© de la foi ; il dĂ©signe un tĂ©moignage qui va jusqu'Ă  la mort. Le martyr rend tĂ©moignage au Christ, mort et ressuscitĂ©, auquel il est uni par la charitĂ©. Il rend tĂ©moignage Ă  la vĂ©ritĂ© de la foi et de la doctrine chrĂ©tienne. Il supporte la mort par un acte de force... Avec le plus grand soin, l'Église a recueilli les souvenirs de ceux qui sont allĂ©s jusqu'au bout pour attester leur foi. Ce sont les actes des martyrs. Ils constituent les archives de la vĂ©ritĂ© Ă©crites en lettres de sang... : « Je te bĂ©nis pour m'avoir jugĂ© digne de ce jour et de cette heure, digne d'ĂȘtre comptĂ© au nombre de tes martyrs... Tu as gardĂ© ta promesse, Dieu de la fidĂ©litĂ© et de la vĂ©ritĂ©. Pour cette grĂące et pour toute chose, je te loue, je te bĂ©nis, je te glorifie par l'Ă©ternel et cĂ©leste Grand PrĂȘtre, JĂ©sus Christ, ton enfant bien-aimĂ© » (S. Polycarpe).



 
©Evangelizo.org 2001-2018