¬ę Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie √©ternelle ¬Ľ Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !
Saisissez votre courriel
(Gratuit)


Confirmez votre courriel

















 

Le lundi de la 13e semaine du temps ordinaire
Commentaire du jour
Saint Alphonse-Marie de Liguori (1696-1787), √©v√™que et docteur de l'√Čglise
8√®me Discours pour la neuvaine de No√ęl (trad. √Čds Saint-Paul 1993, p. 114)

¬ę Le Fils de l'homme n'a pas d'endroit o√Ļ poser sa t√™te ¬Ľ

¬†¬†¬†¬†¬†¬†De m√™me que J√©sus Christ est n√© pauvre, ainsi a-t-il continu√© √† vivre dans la pauvret√© durant toute sa vie ; non seulement pauvre, mais indigent, ¬ę mendiant ¬Ľ suivant l'expression de saint Paul (2Co 8,9)... A Nazareth, J√©sus vit dans la pauvret√© : ¬ę une maison pauvre, un mobilier pauvre, c'est le logement que choisit le Cr√©ateur du monde ¬Ľ. Il y vit pauvrement, gagnant son pain √† la sueur de son front, au prix de grandes fatigues, tout comme les artisans et les fils d'artisans. Au reste, les juifs ne le croyaient-ils pas et ne l'appelaient-ils pas ¬ę ouvrier, fils d'ouvrier ¬Ľ ? (Mc 6,3; Mt 13,55)



¬†¬†¬†¬†¬†¬†Apr√®s, il para√ģt en public pour pr√™cher l'√Čvangile. Pendant ces trois derni√®res ann√©es de sa vie, loin d'am√©liorer sa mani√®re de subsister, il pratique une pauvret√© plus rigoureuse encore, il ne vit que d'aum√īnes. A un homme qui voulait le suivre dans l'espoir de vivre plus commod√©ment, il r√©pond : ¬ę Sachez-le bien : les renards ont leurs tani√®res et les oiseaux du ciel leurs nids, mais le Fils de l'homme n'a pas o√Ļ reposer sa t√™te ¬Ľ. Homme, veut-il dire, si en te mettant √† ma suite, tu comptes trouver un √©tat ais√©, tu te trompes, car je suis venu sur la terre enseigner la pauvret√©. Dans cette intention, je me suis fait plus pauvre que les renards et les oiseaux, qui ont au moins un abri ; en ce monde, je n'ai pas la moindre parcelle de terre qui m'appartienne en propre, o√Ļ je puisse me reposer, et je veux que mes disciples me ressemblent...



¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬ę Un serviteur de J√©sus Christ ne poss√®de rien en dehors de J√©sus Christ ¬Ľ, affirme saint J√©r√īme. Il ne d√©sire m√™me pas poss√©der quelque chose en dehors de J√©sus. En un mot, J√©sus a v√©cu toujours pauvre, il est mort aussi pauvre : n'a-t-il pas fallu que Joseph d'Arimathie lui donne un tombeau, et que d'autres lui fassent l'aum√īne d'un linceul pour envelopper son corps ?



 
©Evangelizo.org 2001-2018