¬ę Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie √©ternelle ¬Ľ Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !
Saisissez votre courriel
(Gratuit)


Confirmez votre courriel

















 

Le mercredi de la 10e semaine du temps ordinaire
Commentaire du jour
Saint Jean-Paul II (1920-2005), pape
Discours dans la synagogue de Rome 13/04/1986 (trad. DC n¬į 1917, p. 437)

¬ę Je ne suis pas venu abolir mais accomplir ¬Ľ

¬†¬†¬†¬†¬†¬†Ma visite [√† cette synagogue] aujourd'hui veut √™tre une contribution d√©cisive √† la consolidation des bons rapports entre nos deux communaut√©s... Parmi les multiples richesses de la d√©claration du concile Vatican II ¬ę Nostra aetate ¬Ľ..., le premier est que l'√Čglise du Christ d√©couvre son lien avec le juda√Įsme ¬ę en scrutant son propre myst√®re ¬Ľ. La religion juive ne nous est pas extrins√®que mais, d'une certaine mani√®re, elle est intrins√®que √† notre religion. Nous avons donc envers elle des rapports que nous n'avons avec aucune autre religion. Vous √™tes nos fr√®res pr√©f√©r√©s et, d'une certaine mani√®re, on pourrait dire nos fr√®res a√ģn√©s...



¬†¬†¬†¬†¬†¬†La route que nous avons commenc√©e n'est encore qu'√† ses d√©buts : il faudra encore pas mal de temps...pour supprimer toute forme, m√™me inconsciente, de pr√©jug√©...et pour pr√©senter...le vrai visage des juifs et du juda√Įsme, comme aussi des chr√©tiens et du christianisme... Il n'√©chappe √† personne que la divergence fondamentale depuis les origines est notre adh√©sion, √† nous chr√©tiens, √† la personne et √† l'enseignement de J√©sus de Nazareth, fils de votre peuple, dont sont issus aussi la Vierge Marie, les ap√ītres, ¬ę fondements et colonnes de l'√Čglise ¬Ľ (cf. Ga 2,9), et la majorit√© des membres de la premi√®re communaut√© chr√©tienne... Il faut dire ensuite que les voies ouvertes √† notre collaboration, √† la lumi√®re de l'h√©ritage commun tir√© de la Loi et des proph√®tes sont diverses et importantes... : avant tout une collaboration en faveur de l'homme..., de sa dignit√©, de sa libert√©, de ses droits, dans une soci√©t√©...o√Ļ r√®gne la justice et o√Ļ...ce soit la paix qui r√®gne, ce shalom souhait√© par les l√©gislateurs, par les proph√®tes et par les sages d'Isra√ęl...



¬†¬†¬†¬†¬†¬†De ma visite, et de la concorde et de la s√©r√©nit√© auxquelles nous sommes arriv√©s, que naisse, comme le fleuve qu'√Čz√©chiel a vu sortir de la porte orientale du Temple de J√©rusalem (Ez 47,1s), une source fra√ģche et bienfaisante qui aide √† gu√©rir les plaies dont souffre notre ville de Rome. En faisant cela, nous serons fid√®les √† nos engagements respectifs les plus sacr√©s mais aussi √† ce qui nous unit et nous rassemble le plus profond√©ment : la foi en un seul Dieu qui ¬ę aime l'√©tranger ¬Ľ et ¬ę rend justice √† l'orphelin et √† la veuve ¬Ľ, nous effor√ßant de les aimer et de les secourir (Dt 10,18; Lv 19,18.34). Les chr√©tiens ont appris cette volont√© du Seigneur de la Torah, que vous v√©n√©rez ici, et de J√©sus qui a port√© jusqu'√† ses extr√™mes cons√©quences l'amour demand√© par la Torah.



 
©Evangelizo.org 2001-2018