« Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !
Saisissez votre courriel
(Gratuit)


Confirmez votre courriel

















 

Le mardi de la 10e semaine du temps ordinaire
Commentaire du jour
Sermon atttribué à saint Maxime de Turin (?-v. 420), évêque
(trad. in Kephas, vol. 1, p. 554 rev.)

« Vous êtes le sel de la terre. Vous êtes la lumière du monde »

      Le Seigneur a dit Ă  ses apĂ´tres : « Vous ĂŞtes la lumière du monde ». Comme elles sont justes les comparaisons que le Seigneur emploie pour dĂ©signer nos pères dans la foi ! Il les appelle « sel », eux qui nous enseignent la sagesse de Dieu, et « lumière », eux qui chassent de nos cĹ“urs l'aveuglement et les tĂ©nèbres de notre incrĂ©dulitĂ©. C'est donc Ă  juste titre que les apĂ´tres reçoivent le nom de lumière : ils annoncent dans l'obscuritĂ© du monde la clartĂ© du ciel et la splendeur de l'Ă©ternitĂ©. Pierre n'est-il pas devenu pour le monde entier et pour tous les fidèles une lumière, quand il a dit au Seigneur : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant » ? (Mt 16,16) Quelle plus grande clartĂ© le genre humain aurait-il pu recevoir, que d'apprendre par Pierre que le Fils du Dieu vivant Ă©tait le crĂ©ateur de sa lumière ?

      Et saint Paul n'est pas une moins grande lumière pour le monde : alors que toute la terre Ă©tait aveuglĂ©e par les tĂ©nèbres de la malfaisance, il est montĂ© jusqu'au ciel (2Co 12,2) et, Ă  son retour, il a rĂ©vĂ©lĂ© les mystères de la splendeur Ă©ternelle. C'est pourquoi il n'a pu ni se cacher, telle la ville fondĂ©e sur une montagne, ni se laisser mettre sous le boisseau, car le Christ, par la lumière de sa majestĂ©, l'avait enflammĂ© comme une lampe de choix, remplie de l'huile du Saint Esprit. C'est pourquoi, mes bien-aimĂ©s, si, renonçant aux illusions de ce monde, nous avons Ă  cĹ“ur de rechercher la saveur de la sagesse de Dieu, goĂ»tons au sel des apĂ´tres.



 
©Evangelizo.org 2001-2018