« Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !
Saisissez votre courriel
(Gratuit)


Confirmez votre courriel

















 

Le samedi de la 8e semaine du temps ordinaire
Commentaire du jour
Saint Pierre Chrysologue (v. 406-450), Ă©vĂȘque de Ravenne, docteur de l'Église
Sermon 167 ; CCL 248, 1025 ; PL 52, 636 (trad. Matthieu commenté, DDB 1985, p. 35 rev.)

« Jean Baptiste est venu à vous..., et vous n'avez pas cru à sa parole » (Mt 21,32)

      Â« Jean Baptiste proclamait : ' Convertissez-vous, car le Royaume des cieux est tout proche ' » (Mt 3,1)... Bienheureux Jean qui a voulu que la conversion prĂ©cĂšde le jugement, que les pĂ©cheurs ne soient pas jugĂ©s, mais rĂ©compensĂ©s, qui a voulu que les impies entrent dans le Royaume et non sous le chĂątiment... Quand Jean a-t-il proclamĂ© cette imminence du Royaume des cieux ? Le monde Ă©tait encore en son enfance...; mais pour nous qui proclamons aujourd'hui cette imminence, le monde est extrĂȘmement vieux et fatiguĂ©. Il a perdu ses forces ; il perd ses facultĂ©s ; les souffrances l'accablent...; il crie sa dĂ©faillance ; il porte tous les symptĂŽmes de sa fin...



      Nous sommes Ă  la remorque d'un monde qui s'enfuit ; nous oublions les temps Ă  venir. Nous sommes avides d'actualitĂ©, mais nous ne tenons pas compte du jugement qui vient dĂ©jĂ . Nous n'accourons pas Ă  la rencontre du Seigneur qui vient...



      Convertissons-nous, frĂšres, convertissons-nous vite... Le Seigneur, du fait qu'il tarde, qu'il attend encore, prouve son dĂ©sir de nous voir revenir Ă  lui, son dĂ©sir que nous ne pĂ©rissions pas. Dans sa grande bontĂ© il nous adresse toujours ces paroles : « Je ne dĂ©sire pas la mort du pĂ©cheur, mais qu'il se dĂ©tourne de sa voie et qu'il vive » (Ez 33,11). Convertissons-nous, frĂšres ; n'ayons pas peur de ce que le temps se fait court. Son temps Ă  lui, l'Auteur du temps, ne peut pas ĂȘtre rĂ©trĂ©ci. La preuve en est ce brigand de l'Évangile qui, sur la croix et Ă  l'heure de sa mort, a escamotĂ© le pardon, s'est saisi de la vie et, voleur du paradis avec effraction, a rĂ©ussi Ă  pĂ©nĂ©trer dans le Royaume (Lc 23,43).



 
©Evangelizo.org 2001-2018