¬ę Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie √©ternelle ¬Ľ Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !
Saisissez votre courriel
(Gratuit)


Confirmez votre courriel

















 

Le mardi de la 8e semaine du temps ordinaire
Commentaire du jour
Saint Fran√ßois de Sales (1567-1622), √©v√™que de Gen√®ve et docteur de l'√Čglise
Introduction à la vie dévote, troisième partie, ch. 15 (français modernisé)

¬ę¬†En ce temps d√©j√†, le centuple¬†¬Ľ

¬†¬†¬†¬†¬†¬†Les possessions que nous avons ne sont pas n√ītres. Dieu nous les a donn√©es √† cultiver et veut que nous les rendions fructueuses et utiles... Quittez donc toujours quelque partie de vos moyens en les donnant aux pauvres de bon cŇďur... Il est vrai que Dieu vous le rendra, non seulement en l'autre monde, mais en celui-ci, car il n'y a rien qui fasse tant prosp√©rer nos affaires que l'aum√īne ; mais en attendant que Dieu vous le rende vous serez d√©j√† plus pauvre de ce que vous avez donn√©, et quel saint et riche appauvrissement que celui qui se fait par l'aum√īne !



¬†¬†¬†¬†¬†¬†Aimez les pauvres et la pauvret√©, car par cet amour vous deviendrez vraiment pauvre, puisque, comme dit l'√Čcriture : ¬ę On devient ce que l'on aime ¬Ľ (cf Os 9,10). L'amour rend les amants √©gaux : ¬ę Qui est faible avec qui je ne sois faible ? ¬Ľ, dit saint Paul (2Co 11,29). Il aurait pu dire : ¬ę Qui est pauvre avec qui je ne sois pauvre ? ¬Ľ, parce que l'amour le faisait √™tre tel que ceux qu'il aimait. Si donc vous aimez les pauvres, vous serez vraiment participante de leur pauvret√©, et pauvre comme eux. Si donc vous aimez les pauvres, mettez-vous souvent parmi eux : prenez plaisir √† les voir chez vous et √† les visiter chez eux ; conversez volontiers avec eux, soyez heureuse qu'ils vous approchent √† l'√©glise, dans la rue et ailleurs. Soyez pauvre de langue avec eux, leur parlant comme une amie, mais soyez riche des mains, leur donnant largement de vos biens, puisque vous en avez en plus grande abondance.



      Voulez-vous faire encore davantage ?... Faites-vous servante des pauvres ; allez les servir..., de vos propres mains...et à vos propres dépens. Ce service est plus triomphant qu'une royauté.



 
©Evangelizo.org 2001-2018