« Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !
Saisissez votre courriel
(Gratuit)


Confirmez votre courriel

















 

Le vendredi de la 5e semaine de Pâques
Commentaire du jour
Saint François d'Assise (1182-1226), fondateur des Frères mineurs
Lettre à tous les fidèles, 2-3 (trad. Desbonnets et Vorreux, Documents, p. 110s)

« Afin que vous donniez du fruit et que votre fruit demeure »

      Qu'ils sont heureux et bĂ©nis, ceux qui aiment Dieu et qui pratiquent ce que le Seigneur lui-mĂŞme dit dans l'Évangile : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cĹ“ur et de toute ton âme, et ton prochain comme toi-mĂŞme ». Aimons donc Dieu et adorons-le d'un cĹ“ur et d'un esprit purs...

      Puis, aimons notre prochain comme nous-mĂŞmes. Et si quelqu'un ne veut pas ou ne peut pas aimer son prochain comme lui-mĂŞme, qu'au moins il n'aille pas lui faire de mal, mais qu'il lui fasse du bien. Ceux qui ont Ă©tĂ© investis du pouvoir de juger autrui, qu'ils exercent leur charge de juge avec misĂ©ricorde, comme ils voudraient obtenir eux-mĂŞmes misĂ©ricorde du Seigneur... Ayons donc charitĂ© et humilitĂ© : faisons des aumĂ´nes, car elles lavent les âmes des souillures de leurs pĂ©chĂ©s. En effet, tout ce que les hommes doivent laisser en quittant ce monde est Ă  jamais perdu pour eux, tandis qu'ils emportent avec eux le prix de leur charitĂ© et les aumĂ´nes qu'ils auront faites : ils en recevront de Dieu la rĂ©compense et une juste rĂ©munĂ©ration...

      Tous ceux et toutes celles qui agiront ainsi et qui persĂ©vèreront jusqu'Ă  la fin, l'Esprit du Seigneur reposera sur eux et fera en eux son habitation et sa demeure, et ils seront les fils du Père cĂ©leste dont ils font les Ĺ“uvres ; et ils sont Ă©poux, frères et mères de notre Seigneur JĂ©sus Christ... Oh, qu'il est glorieux et saint et grand d'avoir un Père dans les cieux ! Qu'il est saint et beau, magnifique et admirable d'avoir dans les cieux un Époux ! Que c'est une chose sainte...et humble, apaisante et douce, aimable et dĂ©sirable plus que tout, d'avoir un tel frère et un tel fils, qui a donnĂ© sa vie pour ses brebis, et qui a priĂ© son Père pour nous en disant : « Père saint, garde en ton nom ceux que tu m'as donnĂ©s...; je veux, Père, que lĂ  oĂą je suis, eux aussi soient avec moi, pour qu'ils voient ma splendeur dans ton royaume. »

(RĂ©fĂ©rences bibliques : Mt 22,37-39; Lc 6,37; Is 11,2; Jn 14,23;  Mt 5,45; Mt 12,50; Jn 10,15; Jn 17,6-24)



 
©Evangelizo.org 2001-2018