« Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !
Saisissez votre courriel
(Gratuit)


Confirmez votre courriel

















 

Le mercredi saint
Commentaire du jour
Saint Augustin (354-430), Ă©vĂȘque d'Hippone (Afrique du Nord) et docteur de l'Église
Sermons sur l'évangile de Jean, n°27, § 10

Dieu tire le bon du mal, la justice de l'injustice

      « N'est-ce pas moi qui vous ai choisi tous les douze ? Et l'un de vous est un dĂ©mon » (Jn 6,70). Le Seigneur devait dire : « J'en ai choisi onze » ; est-ce qu'il a choisi un dĂ©mon, un dĂ©mon est-il parmi les Ă©lus ?... Dirons-nous qu'en choisissant Judas, le Sauveur a voulu accomplir par lui, contre sa volontĂ©, sans qu'il le sache, une Ɠuvre si grande et si bonne ? C'est lĂ  le propre de Dieu... : faire servir au bien les Ɠuvres mauvaises des mĂ©chants... Le mĂ©chant fait servir au mal toutes les bonnes Ɠuvres de Dieu ; l'homme de bien au contraire fait servir au bien les mĂ©faits des mĂ©chants. Et qui est aussi bon que le Dieu unique ? Le Seigneur le dit lui-mĂȘme : « Personne n'est bon, sinon Dieu seul » (Mc 10,18)...



      Qui est pire que Judas ? Parmi tous les disciples du MaĂźtre, parmi les Douze, c'est lui qui a Ă©tĂ© choisi pour tenir la bourse et prendre soin des pauvres (Jn 13,19). Mais aprĂšs un tel bienfait, c'est lui qui perçoit de l'argent pour livrer celui qui est la Vie (Mt 26,15) ; il a persĂ©cutĂ© comme ennemi celui qu'il avait suivi comme disciple... Mais le Seigneur a fait servir au bien un si grand crime. Il a acceptĂ© d'ĂȘtre trahi pour nous racheter : voilĂ  que le crime de Judas est changĂ© en bien.



      Combien de martyrs est-ce que Satan a persĂ©cutĂ© ? Mais s'il ne l'avait pas fait, nous ne cĂ©lĂ©brerions pas aujourd'hui leur triomphe... Le mĂ©chant ne peut pas contrarier la bontĂ© de Dieu. Il a beau ĂȘtre artisan du mal, le suprĂȘme Artisan ne permettrait pas l'existence du mal s'il ne savait pas s'en servir pour que tout concoure au bien.



 
©Evangelizo.org 2001-2018