¬ę Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie √©ternelle ¬Ľ Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !
Saisissez votre courriel
(Gratuit)


Confirmez votre courriel

















 

Le jeudi de la 4e semaine de Carême
Commentaire du jour
Saint Cyrille d'Alexandrie (380-444), √©v√™que et docteur de l'√Čglise
Commentaire sur l'évangile de Jean, III, 3 (trad. Sr Isabelle de la Source, Lire la Bible, t. 2, p. 191)

¬ę Si vous croyiez en Mo√Įse, vous croiriez aussi en moi, car c'est de moi qu'il a parl√© ¬Ľ

¬†¬†¬†¬†¬†¬†Mo√Įse a dit : ¬ę Le Seigneur notre Dieu vous suscitera, du milieu de vos fr√®res, un proph√®te semblable √† moi ¬Ľ (Dt 18,15). Mo√Įse explique lui-m√™me...ce qu'il vient d'annoncer : ¬ę C'est cela pr√©cis√©ment que tu as demand√© au Seigneur ton Dieu sur le mont Sina√Į, au jour de l'assembl√©e, lorsque tu as dit : ' Nous n'√©couterons pas davantage la voix du Seigneur notre Dieu et nous ne regarderons plus ce grand feu : ce serait notre mort ' ¬Ľ (v. 16).



¬†¬†¬†¬†¬†¬†Mo√Įse affirme avec force qu'un r√īle de m√©diateur lui a √©t√© assign√© alors, puisque l'assembl√©e des juifs √©tait encore incapable de contempler des r√©alit√©s qui la d√©passaient : vision de Dieu extraordinaire et terrifiante pour les yeux, sons de trompettes √©tranges et intol√©rables pour les oreilles (Ex 19,16). Le peuple avait donc la prudence de renoncer √† ce qui exc√©dait ses forces, et la m√©diation de Mo√Įse rem√©diait √† l'infirmit√© des hommes de sa g√©n√©ration : il √©tait charg√© de transmettre au peuple assembl√© les commandements divins.



¬†¬†¬†¬†¬†¬†Mais si tu cherches √† d√©couvrir sous ce symbole la r√©alit√© pr√©figur√©e, tu comprendras qu'elle vise le Christ, ¬ę M√©diateur entre Dieu et les hommes ¬Ľ (1Tm 2,5) : c'est lui qui avec sa voix humaine, voix re√ßue lorsqu'il est n√© pour nous d'une femme, transmet aux cŇďurs dociles la volont√© sublime de Dieu le P√®re, qu'il est seul √† conna√ģtre en tant que Fils de Dieu et Sagesse de Dieu, ¬ę scrutant tout, m√™me les profondeurs de Dieu ¬Ľ (1Co 2,10). Nous ne pouvions pas atteindre avec nos yeux de chair la gloire inexprimable, pure et nue, de celui qui est au-del√† de tout — ¬ę l'homme ne pourra pas voir ma face, dit Dieu, et rester en vie ¬Ľ (Ex 33,20). Alors le Verbe, le Fils unique de Dieu, devait se conformer √† notre faiblesse en rev√™tant un corps humain...selon le dessein r√©dempteur, pour nous r√©v√©ler la volont√© de Dieu le P√®re, comme il disait lui-m√™me : ¬ę Tout ce que j'ai appris de mon P√®re, je vous l'ai fait conna√ģtre ¬Ľ (Jn 15,15), et encore : ¬ę Je ne parle pas de moi-m√™me, mais le P√®re qui m'a envoy√© a command√© lui-m√™me ce que je dois dire et faire conna√ģtre ¬Ľ (Jn 12,49).



 
©Evangelizo.org 2001-2018