« Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !
Saisissez votre courriel
(Gratuit)


Confirmez votre courriel

















 

Le samedi aprĂšs les Cendres
Commentaire du jour
Saint Cyrille de JĂ©rusalem (313-350), Ă©vĂȘque de JĂ©rusalem et docteur de l'Église
CatĂ©chĂšses en vue du baptĂȘme, n°1  (trad. Migne 1993, p. 36 rev.)

« Abandonnant tout, il se leva et se mit Ă  le suivre » : le carĂȘme conduit au baptĂȘme

      Vous ĂȘtes catĂ©chumĂšnes, ceux qui sont en marche vers le baptĂȘme, disciples de la Nouvelle Alliance et participants des mystĂšres du Christ, dĂ©jĂ  par l'appel et bientĂŽt aussi par la grĂące. Vous vous ĂȘtes fait « un cƓur nouveau et un esprit nouveau » (Ez 18,31), pour la joie des habitants des cieux. Si en effet, selon l'Évangile, la conversion d'un seul pĂ©cheur soulĂšve cette joie (Lc 15,7), combien plus le salut de tant d'Ăąmes n'incitera-t-il pas Ă  la joie les habitants des cieux ?



      Vous avez entrepris un bon et trĂšs beau voyage : appliquez-vous Ă  courir la course de la ferveur. Le Fils unique de Dieu est lĂ  tout prĂȘt Ă  vous racheter : « Venez, dit-il, vous tous qui peinez sous le fardeau, et moi, je vous donnerai le repos » (Mt 11,28). Vous qui ployez sous le pĂ©chĂ©, liĂ©s par les chaĂźnes de vos fautes, Ă©coutez ce que dit la voix d'un prophĂšte : « Lavez-vous, purifiez-vous ; enlevez de devant mes yeux vos actions mauvaises » (Is 1,16), afin que le chƓur des anges vous crie : « Heureux ceux dont la faute a Ă©tĂ© enlevĂ©e, et dont les pĂ©chĂ©s ont Ă©tĂ© remis ! » (Ps 31,1) Vous qui venez justement d'allumer les lampes de la foi, que vos mains diligentes en gardent la flamme pour que celui qui, sur notre trĂšs sainte colline du Golgotha, a ouvert par la foi le paradis au larron (Lc 23,43), vous accorde de chanter le cantique des noces.



      S'il y a ici quelqu'un qui soit esclave du pĂ©chĂ©, qu'il se prĂ©pare, au moyen de la foi baptismale, Ă  la nouvelle naissance qui fera de lui un homme libre, un des fils d'adoption. Qu'il abandonne l'esclavage lamentable de ses pĂ©chĂ©s pour acquĂ©rir l'esclavage bienheureux du Seigneur... AcquĂ©rez par la foi « les premiers dons de l'Esprit Saint » (2Co 5,5) afin de pouvoir ĂȘtre reçus dans les demeures Ă©ternelles ; venez vers le sacrement qui vous marquera en vue de devenir les familiers du MaĂźtre.



 
©Evangelizo.org 2001-2018