« Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !
Saisissez votre courriel
(Gratuit)


Confirmez votre courriel

















 

Le vendredi de la 5e semaine du temps ordinaire
Commentaire du jour
Odes de Salomon (texte chrétien hébraïque du début du 2e siècle)
N°12

« Sa langue se délia, et il parlait correctement »

Le Seigneur m'a rempli de paroles de vérité

pour que je puisse l'exprimer.

Comme un cours d'eau,

la vérité coule de ma bouche,

mes lèvres montrent ses fruits.

Le Seigneur a fait abonder en moi la connaissance.



Car la bouche du Seigneur

prononce le Verbe véritable ;

elle est la porte de sa lumière.

Le Très-Haut a envoyé sa Parole dans le monde :

ceux qui chantent sa beauté,

les hérauts de sa majesté,

les messagers de son dessein,

les évangélistes de sa pensée,

les apĂ´tres de ses Ĺ“uvres.



La subtilité du Verbe

est au-dessus de toute expression...

Sa marche est sans fin :

il ne tombe jamais mais se tient debout ;

personne ne connaît sa descente ni sa route...

Il est lumière et aurore de la pensée :

en lui le monde commence Ă  s'exprimer.

En lui ceux qui d'abord Ă©taient silence

ont trouvé la Parole,

parce que de lui viennent l'amour et l'harmonie.



Inspiré par le Verbe,

chaque être créé peut dire ce qu'il est.

Tous, ils ont connu leur Créateur

et ont trouvé en lui leur harmonie,

car la bouche du Très-Haut leur a parlé.



Le Verbe demeure dans l'homme,

et sa vérité est amour.

Heureux ceux qui par lui

ont percé tout mystère

et connaissent le Seigneur dans sa vérité. Alléluia !



 
©Evangelizo.org 2001-2017