« Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » Jn 6, 68



ABONNEZ-VOUS !
Saisissez votre courriel
(Gratuit)


Confirmez votre courriel

















 

Le mercredi de la 5e semaine du temps ordinaire
Commentaire du jour
Saint Grégoire de Nysse (v. 335-395), moine et évêque
Homélies sur les Béatitudes, n°6 (trad. DDB 1979, p. 86 rev.)

« Crée en moi un cœur pur » (Ps 50,12)

      Â« Heureux les cĹ“urs purs, ils verront Dieu » (Mt 5,8). Nous croyons facilement qu'un cĹ“ur purifiĂ© nous fera connaĂ®tre la joie suprĂŞme. Mais cette purification du cĹ“ur semble aussi illusoire que la montĂ©e au ciel. Quelle Ă©chelle de Jacob (Gn 28,12), quel char de feu semblable Ă  celui qui a emportĂ© le prophète Élie dans le ciel (2R 2,11), trouverons-nous pour mener notre cĹ“ur vers les beautĂ©s cĂ©lestes et le dĂ©gager de tout son poids terrestre ?...

      Nous ne parvenons pas sans peine Ă  la vertu : que de sueurs et d'Ă©preuves ! Que d'efforts et de souffrances ! L'Écriture nous le rappelle souvent : « Ă©troite et resserrĂ©e » est la voie du Royaume, tandis que le pĂ©chĂ© nous mène Ă  notre perte par une route large, unie et inclinĂ©e (Mt 7,13-14). Et pourtant la mĂŞme Écriture nous assure que l'on peut arriver Ă  cette existence supĂ©rieure... Comment devenir pur ? Le Sermon sur la montagne nous l'enseigne presque partout. Lisez-en les commandements les uns après les autres, vous dĂ©couvrirez l'art vĂ©ritable de la purification du cĹ“ur...

      En mĂŞme temps donc que le Christ nous promet la bĂ©atitude, il nous instruit et nous forme au succès de cette promesse. Sans doute ne parvient-on pas sans peine Ă  la bĂ©atitude. Mais compare ces peines Ă  l'existence dont elles t'Ă©loignent, et tu verras combien le pĂ©chĂ© est plus pĂ©nible, sinon dans l'immĂ©diat, au moins dans la vie future... Que sont malheureux ceux dont l'esprit s'obstine dans les impuretĂ©s ! Ils ne verront que la face de l'Adversaire. L'existence d'un juste au contraire est marquĂ©e de l'effigie de Dieu... Nous savons quels traits revĂŞt d'un cĂ´tĂ© une vie de pĂ©chĂ© et de l'autre une vie de justice, et devant l'alternative nous avons la libertĂ© de choisir. Fuyons donc le visage du dĂ©mon, arrachons son masque odieux et, revĂŞtus de l'image divine, purifions notre cĹ“ur. Ainsi nous possèderons la joie et l'image divine brillera en nous, grâce Ă  notre puretĂ© dans le Christ JĂ©sus notre Seigneur.



 
©Evangelizo.org 2001-2017